Maman - Utilisation des forceps : ce qu'il faut savoir

Agrandir l'image - Accouchement avec forceps © Shutterstock
Accouchement avec forceps © Shutterstock
Accouchement avec forceps
© Shutterstock

Qu'est-ce que c'est ?

Les forceps sont un instrument utilisé en obstétrique dès le 17ème siècle.

Pensés par le français Pierre Chamberlen, leur usage est d'abord limité aux membres de cette famille d'accoucheurs qui gardent le secret cette invention.

Une fois le secret vendu par les descendants (plus d'un siècle plus tard), l'objet est utilisé de façon courante et amélioré.

Ainsi, l'anglais William Smellie ajoute aux pinces la courbure typique qui permet de suivre la courbe naturelle du bassin féminin.

Les forceps trouvent alors la forme qu'on leur connait aujourd'hui.

Ils consistent en une paire de cuillères que l'on peut glisser l'une après l'autre dans le vagin puis à l'intérieur de l'utérus de part et d'autre du crâne de l'enfant.

Une fois en place, ces "cuillères" sont jointes (soit par croisement, soit en ajoutant une branche transversale) et l'extraction du bébé peut commencer, par traction répétées et modérées.

A quoi cela sert et quand les utiliser ?

Les forceps aident à faire sortir relativement rapidement un enfant vivant du corps maternel lorsqu'il y a risque pour la santé de l'un ou de l'autre.

Ces risques sont laissés à l'appréciation du personnel soignant et ne peut être pratiqué que par un médecin.

Deux types d'alertes sont prises en comptes :

Provenant du bébé :
- souffrance fœtale (rythme cardiaque anormal, liquide amniotique teinté et fièvre maternelle)
- enfant mal positionné et coincé (dystocie, tête relevée, tête bloquée lors d'un accouchement par le siège).

Provenant de la mère :
- accouchement trop long et fatigue maternelle (poussées inopérantes)
- pas de progression de l'enfant (l'enfant ne descend pas après 30 minutes de poussées)
- contre-indication aux efforts d'expulsion (un décollement de la rétine serait possible pour les femmes très myopes par exemple)

Quels sont les risques pour la mère et l'enfant ?

Le risque principal pour la mère est une atteinte des voies génitales : plaie vaginale, déchirure du périnée ou du col.

Ces complications rencontrées ont joué sur la désaffection des forceps auxquels les soignants préfèrent désormais la ventouse (voire la césarienne).

On peut aussi relever le traumatisme psychologique que peut entrainer l'utilisation de forceps alors que peu de données sont compilées sur le sujet ainsi que des cas de dyspareunie, douleur systématique lors des rapports sexuels.

Du côté des enfants, les lésions dépendront surtout du savoir-faire du praticien.

Si la pose des cuillères est mal réalisée, il n'est pas rare que l'enfant soit commotionné : hématomes, œdèmes...

Dans les cas les plus graves, si le forceps est posé sur l'œil par exemple, celui-ci peut être abimé (hémorragie sous-conjonctivale, altération de la cornée...) et l'enfant devra passer rapidement un bilan ophtalmologique.

D'autres lésions peuvent être provoquées, parfois très graves, telles les fractures crâniennes (parfois avec enfoncement) ou les hémorragies sous-crâniennes, voire des paralysies faciales.

Si l'enfant est bloqué, il est relativement courant qu'une de ses clavicules soit cassée. L'os se ressoude rapidement et l'usage du forceps est un moindre mal dans cette situation.

Dans tous les cas, l'utilisation des forceps est à décider au cas par cas, et la loi oblige les soignants à expliquer les raisons de tout geste médical et à obtenir l'accord du patient avant de le pratiquer.


Articles similaires :
- Comment parler de sexualité à son enfant ?
- Manger du poisson durant la grossesse aiderait au développement de l'enfant
- La collection enfant layette par Agnès b.
- La maison en toute sécurité
- Il ou elle joue à la poupée ? Tant mieux !
Questions similaires :
- Comment occuper un enfant de 6 ans pendant les vacances ?
- Que pensez-vous des prenoms lola et angel?
- Etes vous plutôt une mère poule ?
- Enceinte,ai je droit a une heure ?
- Je suis une maman d'une préma qui est née a 27 semaine, ya t'il d'autre maman dans mon cas avec des grd préma?
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Blairote Publié le 04-08-2010
Voir la fiche de Blairote
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles