Maman - Votre enfant se met à faire pipi au lit

Agrandir l'image - Pipi au lit © Shutterstock
Pipi au lit © Shutterstock
Pipi au lit
© Shutterstock

Il était propre mais il recommence à mouiller ses draps. Quelles peuvent être les causes et comment réagir ?

Commencez par consulter votre médecin pour écarter tout problème de santé.

Il peut en effet s’agir d’une simple infection urinaire. Posez des questions à votre enfant : se retient-il d’aller aux toilettes de l’école ? A t’il mal en urinant ? Boit-il suffisamment et régulièrement tout au long de la journée ?

Car, si le rythme scolaire de votre enfant a changé et qu’il déjeune à la cantine, par exemple, il n’arrive peut-être pas à bien s’hydrater la journée.

Il se rattrape alors le soir en buvant une grande quantité d’eau. Et, fatigué par ses longues journées, il n’arrive plus à se lever en pleine nuit pour uriner.

Parlez-en à la maîtresse pour qu’on propose à votre enfant de boire et d’aller aux toilettes régulièrement. De votre côté, couchez-le plus tôt et encouragez-le à faire des petites siestes le mercredi et le week-end pour qu’il récupère.

Des soucis dans sa vie ?

Mais il est aussi probable que le problème soit d’ordre psychologique.

Un changement de vie l’a peut être déstabilisé, voire inquiété : déménagement, naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur, entrée à la maternelle ou au CP. Ou encore, une situation l’a rendu particulièrement triste ou anxieux : séparation des parents, décès d’un grand-parent... Et cette énurésie soudaine est la manifestation de son mal-être, ou de son besoin inconscient, de redevenir un bébé afin que l’on s’occupe de lui.

Répétez alors à votre enfant que vous l’aimez et valorisez-le en tant que grand frère ou grande sœur.

Ne le grondez pas !

Même si vous retrouvez les draps trempés le matin vous contrarie, ne le grondez pas. Ne lui mettez pas la pression avec de multiples recommandations avant de le coucher et n’en parlez ni devant le coucher ni devant toute la famille.

Cela risquerait de l’angoisser, de l’humilier et d’aggraver le problème.

Au contraire, dédramatisez la situation. Mais sans pour autant le banaliser car il est essentiel d’aider votre enfant à redevenir continent.

Encouragez-le à s’exprimer afin de découvrir ce qui le tracasse. Choisissez un moment où vous êtes seuls et au calme.

Votre enfant a prouvé qu’il était capable de passer la nuit sans uriner. Rappelez-le-lui. Dites-lui aussi que vous avez confiance en lui et qu’il y parviendra à nouveau. Il se sentira rassuré et cela contribuera à résoudre cette difficulté.

En attendant, pour la sérénité de votre enfant et la vôtre, vous pouvez lui proposer de porter des culottes adaptées pour la nuit. Mais si ce problème persiste plus d’un mois, n’attendez pas pour faire appel à votre médecin de famille ou à un pédopsychiatre.


Articles similaires :
- Adolescence brisée : Les coups d'une mère
- Un sac à langer Incognito
- Le régime à suivre selon le sexe du bébé désiré
- Plus d'une Française sur deux continue à boire de l'alcool pendant sa grossesse
- Astuce pour garder des lingettes toujours humides
Questions similaires :
- Le déni de grossesse
- Seriez vous capable d'etre une mere proteuse
- Saviez vous qu'il est plus cher d'élever un garçon qu'une fille?
- Que pensez-vous de la fameuse "tototte"?
- Confierez vous vos enfant a super nanny
Imprimer   Envoyer à un(e) ami(e)   Ajouter aux favoris
Edité par Lutwirl Publié le 13-12-2010
Voir la fiche de Lutwirl
Lui envoyer un message privé

Commentaires publiés


Aucun commentaire

 
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles