SOLEIL13
Question de SOLEIL13


Bonjour à chacune



Voici la suite de la nouvelle "fantastique", ésotérique, et véridique aussi... A demain !

Apparaissent aussi, sur la première fiche, le graphique des constantes, courbes de température, tension, ECG, tracé avec des couleurs différentes, suivi de la liste des traitements dispensés...

Ma petite sœur est là, dans ce condensé technique !

Maintenant, un rai de lumière pénètre furtivement dans la pièce. Un soleil vespéral et printanier, doux et caressant. Le rayon affleure les jambes prisonnières de Carmen. Inaccessible au toucher de sa peau.

Notre mère entre dans la chambre. Son visage est marqué par les sillons des dernières nuits blanches, la terreur omniprésente de la perte, la douleur partagée avec sa petite fille. Je ne reconnais pas la cariatide enjouée et vive de la famille. La femme qui, par ses vocalises, anime la maison, offrant le bonheur à ses membres...

Ma petite sœur est toujours là !

Je cède la place à notre mère, et me sauve.
Sitôt que je me retrouve sur l'immense parvis de l'hôpital, mon corps revit. Ma respiration est plus complète, plus efficace. Mon énergie émerge par tous les pores de ma peau. Le printemps éclate de soleil. Et la vie me submerge !
La maison n'est pas si loin et la promenade pédestre me fait un bien fou.
Mais, il faut y passer ! J'arrive à ce funeste carrefour où un motard, guère plus âgé que Carmen, l'a renversée...
Dorénavant, ils sont liés à la mort, ces deux-là. Il sont tout proches, à l'hôpital, et sont suivis par le même chirurgien. Lui aussi est cassé en morceaux. Et comme moi, une sœur ou un frère doit se lamenter sur un deuil possible.

Ma petite sœur était là !

Quand cette enfant est entrée dans ma vie, j'avais quatre ans.
Mon père, ma mère...pour moi. Nous formions déjà, sans elle, le cocon réconfortant actuel. C'est moi qui ai choisi le prénom du bébé. Mes parents mélomanes et musiciens avaient éduqué mon ouïe et ma musicalité. J'adorais, pour avoir souvent entendu retentir la musique dans toute la maison, l'opéra de Bizet, Carmen, et,c'est spontanément que j'ai proposé « Carmen » pour nommer ma petite sœur.
Bien sûr, je ne connaissais rien de l'histoire de cette héroïne.
Avec ce poupon vivant, j'ai partagé, mes parents, puis mes jeux, mon chien Cinin, et ma vie.
Cinin -c'est ainsi que je prononçais « chien » à trois ans- m'a été offert en cadeau pour mon anniversaire. Tout naturellement, ma sœur a apprivoisé ce joujou, quand elle est apparue à la maison. Dès son premier âge, une étrange relation s'est établie entre eux deux. J'en étais jalouse. Cinin suivait, surveillait, gardait, protégeait Carmen.

Quand elle a su marcher, on l'a plusieurs fois découverte dans le panier du chien, en boule. S'il dormait au pied du canapé, elle se lovait contre lui, comme un chiot avec sa mère.
Je les ai souvent surpris en grande conversation. Si, si....Une communication réelle s’établissait entre eux. Il lui aboyait au visage d'une certaine façon, douce et calme, et Carmen répondait...Non par des mots, mais par des sons gutturaux, sortis de la nuit des temps.
Combien de crises d'envie ai-je piquées en voyant ce manège, cette affection qu'ils se portaient l'un à l'autre ?

Mais j'étais heureuse, ma petite sœur, Carmen, était là !


Il y a 2 ans
Réponses (1)
Banchais49
C'est stressant ton histoire.

Il y a 2 ans
Questions et articles similaires :
- Voila fifimamy jme suis éxécutée ! Et vous les filles vous l'avez fait aussi?
- Un petit passage sur le site alors qu'il n'y aplus personne. Après la grasse mat, faites vous la sieste ?
- Salut tout le monde comment ca va
- Recoucou ! Aprés un gros , mais trés gros dodo ! Je suis de retour!
- Quelqu'un à t-il des nouvelles de plumette?
- Petit question au sujet d'ebay
- Minuit la fée carabosse vas se coucher , bonne nuit les puces
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles