Culture & Loisirs
 
Nailil35
Question de Nailil35


Donnez moi le prénom des 3 soeurs brontoe , célèbres pour leurs romans




Il y a 5 ans
Meilleure réponse
Banchais49

Anne, Charlotte et Emily


Il y a 5 ans
Réponses (5)
Claudine670
Je n'en connais que deux, Charlotte et Emily, je crois, je ne me souviens plus comment s'appelle la 3e et je pensais d'ailleurs qu'elles n'étaient que deux ...

Il y a 5 ans
Missdebrouille
J 'ai trouvé LANDSEER et un frère écrivain aussi ils étaient 5 enfants
Froid dans la terre - et un lourd amas de neige posé sur toi
Loin, loin emporté, froid dans la lugubre tombe !
Ai-je oublié, mon unique Amour, de t'aimer,
Toi de moi enfin désuni par la vague du Temps qui tout désunit ?

Ah ! Dans ma solitude, mes pensées ne volent-elles plus, flottant
Au-dessus des montagnes sur ces rivages nordiques,
Reposant leurs ailes là où bruyères et fougères feuillues
À jamais recouvrent ton noble cœur, à tout jamais ?

Froid dans la terre — et quinze décembres farouches
De ces brunes collines descendus, se sont dissouts en printemps :
Fidèle en vérité est l'âme qui se souvient
Après de telles années d'étrangeté et de souffrance !

Doux Amour de jeunesse, pardonne si je t'oublie,
Tandis que m'emporte la marée de ce monde :
D'autres désirs m'assaillent, et bien d'autres espoirs
Espoirs qui t'assombrissent, mais si impuissants à te nuire !

Aucune lumière n'est plus venue illuminer mon firmament,
Pas de seconde aurore n'a plus brillé pour moi ;
Le bonheur de ma vie, tout entier de ta chère vie me fut offert
Ce bonheur de ma vie, tout entier c'est avec toi qu'il gît.

Mais quand eurent péri les jours du rêve doré,
Que même le Désespoir fut impuissant à détruire ;
Alors j'ai appris comment chérir l'existence,
Plus forte encore, et nourrie sans le secours de la joie.

Alors j'ai retenu les larmes de l'inutile passion -
J'ai sevré ma jeune âme du manque de ton âme ;
Sévère, j'ai refusé son ardent désir de vite s'engloutir
Dans cette tombe déjà plus que mienne.

Et à cet instant, encore, je n'ose l'abandonner à la langueur,
Je n'ose m'abandonner à l'exquise douleur du souvenir,
Moi qui autrefois m'abreuvais de cette angoisse divine,
Comment pourrais-je rechercher encore le néant de ce monde ?

Il y a 5 ans
Veejoolsade
Bon tout est dit encore une fois

Il y a 5 ans
Missjacqueline
Charlotte, emily et anne

Il y a 5 ans
Questions et articles similaires :
- Un film qui vient de sortir aujourd'hui , c'est "sur la route" du brésilien walter salles, d'après l
- Une citation que j'ai trouvé ce matin : n'insultez pas le crocodile tant que vos pieds sont encore dans l'eau
- Une autre petite citation
- Tout ou presque se loue , même entre particulier voila quelques sites que j 'ai relevé
- Tiens je voudrais savoir si vous étés pour ou contre : le mariage ?
- Test de logique
- Si un jour, en passant devant une exposition de photos, vous vous reconnaissez sur l'une d'entre elles,
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles