Culture & Loisirs
 
Veejoolsade
Question de Veejoolsade


Encore une petite blague du soir



Confessions



Un gros industriel agonise .

Assis à son chevet , son associé lui tient la main .

Soudain , le mourant murmure d'une voix très faible :

*Je veux soulager ma conscience avant de trépasser .

Le faux incendie , l'année dernière , c'était moi .

Et pour ne rien te cacher , l'amant de ta femme c'est moi aussi ....

*Tu peux mourir en paix dit l'autre :


L'arsenic dans la soupe , c'est moi .


Il y a 5 ans
Meilleure réponse
Missjacqueline

Mdr la vengeance est un plat qui se mange froid


Il y a 5 ans
Réponses (2)
Claudine670
Et bien, chacun sa confession ...

Il y a 5 ans
Questions et articles similaires :
- ça fait chaud au coeur d'entendre la marseillaise pour honorer un champion , êtes vous émue comme moi ?
- Un peu tard, souhaitons une bonne fête aux victorien, je ne connais que des victor, bonne fête à eux !
- Une confusion ?
- Une bonne nouvelle, on revient à la pudeur.
- Une blague mignonne
- Une autre pour clore : nous sommes faits de cela, nous ne sommes faits que de ceux que nous aimons
- Quizz nostalgie 7
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles