Cricri1956
Question de Cricri1956


Inde : une adolescente interdite de facebook se suicide



Aiswarya Dahiwal avait 17 ans et elle n'a pas pu supporter le fait que ses parents l'interdisent de se connecter sur le célèbre réseau social mercredi soir. Ils l'ont retrouvé pendue jeudi matin dans leur maison de l'état de Maharashtra (ouest de l'Inde) . Elle avait laissé un mot pour expliquer son geste : elle ne pouvait plus endurer la pression scolaire et la dernière dispute familiale autour de Facebook a été la goutte d'eau en trop.




«Nous ne pouvons toujours pas y croire. Nous sommes tellement choqués» a expliqué son père au Wall Street Journal. «Nous voulions juste qu'elle se concentre sur ses études. Nous n'aurions jamais imaginé qu'elle irait jusque là».

Cette jeune fille n'est pas un cas isolé dans le Maharashtra, qui se classe second dans la liste des états du pays au plus fort taux de suicide. Au moins 16 112 personnes ont mis fin à leurs jours en 2012 dans cette région près de Bombay en pointe dans les nouvelles technologies. Cité par le WSJ, Johnson Thomas, directeur d'une association de prévention des suicides, explique que dans les grandes villes indiennes où les deux parents travaillent, les enfants se retrouvent isolés et se réfugient sur les réseaux sociaux afin de discuter avec leurs amis.

Le poids des réseaux sociaux dans la vie des adolescents indiens est immense. D'après un récent sondage, 92% des lycéens préfèrent utiliser Facebook pour communiquer avec leur entourage plutôt qu'un simple appel téléphonique.


Il y a 3 ans
Réponses (4)
Claudine670
Triste réalité, mais on voit bien déjà comme même nous adultes qui avons pourtant un entourage bien réel, nous sommes devenus accrocs aux réseaux sociaux et comme il nous est difficile, sauf circonstances particulières, de ne pas y aller faire des tours réguliers, donc on comprend aisément que pour des adolescents isolés, ça compte plus que tout et que le fait d'en être privés les conduise au suicide...

Il y a 3 ans
SOLEIL13
Et ces aberrations ne sont pas terminées, il y aura d'autres actes encore impensables aujourd'hui à cause d'Internet. De toute façon, l est connu et reconnu que les réseaux sociaux sont un catalyseur des misères humaines et des comportements psy. Beaucoup de paranoïaques, beaucoup dde frustrés, beaucoup de "pauvres gens" qui pensent que l'amitié est au bout du clavier.

Il y a 3 ans
Missjacqueline
C'est affolant d'en arriver à uen telle extrémité juste pour ça, peut-être y a t'il quelque chose d'autre derrière ça

Il y a 3 ans
Missdebrouille
Je pense que c en 'était pas le seul problème.... c 'est mon avis

Il y a 3 ans
Questions et articles similaires :
- Vous regardez quoi ce soir a la tele?
- Un jeune homme lynché gratuitement à grenoble, où va t'on ?
- Un homme à louer sur ebay!
- Une étreinte coûte près de 76 000 euros à une vieille dame
- Une question posée sur un sondage devient une question d'etat . La voici "préférez vous anne sinclair ou
- Une famille doit retirer son trampoline à cause des cambrioleurs
- Séances de rattrapages pour celles et ceux qui auraient loupé "notre dame de paris" :
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles