Missdebrouille
Question de Missdebrouille


On nous aurait menti encore avec la viande de cheval dans des surgelés ?



Finalement la traçabilité du pipo.......quand pensez vous de cette histoire encore


Il y a 3 ans
Réponses (5)
Cricri1956
Encore un scandale Les marques Picard Surgelés, Carrefour et Système U également concernées Selon les informations d' Europe 1 .on ne nous dis pas tout je suis sur que sur beaucoup de produit il ce passe des choses aussi

Il y a 3 ans
Nailil35
Que c'est grave et que findus est responsable de ce qu'il vend , la chaine doit être contrôlée du début jusqu'à la fin : trop de sous traitance !!

Il y a 3 ans
Claudine670
Je suis du même avis que les copines et je trouve ça scandaleux que la chaîne soit aussi mal contrôlée pour des produits qui ne sont souvent pas bon marché.

Il y a 3 ans
Missjacqueline
Oui gros scandale, on ne sait plus à quoi se fier !

Il y a 3 ans
Makila
C'est parce les chevaux ont été traités avec un anti inflamtoire (pour éviter des boiteries) (interdit en France) qui est dangereux pour notre santé....- La présence possible de phénylbutazone, un anti-douleur administré aux chevaux, fait craindre des risques pour la santé humaine..
. je vous donne ce que j'ai reçu cet aprem.....

Le phénylbutazone, un remède de cheval qui fait peur. Alors que l’enquête de la DGCCRF se poursuit pour identifier l’origine et le chemin parcouru par la viande de cheval découverte dans des plats au bœuf surgelés, la présence possible de phénylbutazone, un anti-douleur pour chevaux, commence à inquiéter outre-Manche où le «horsegate» a éclaté depuis plusieurs semaines.

Risques d’anémie

Le ministre de l’Environnement britannique, Owen Paterson, a déclaré ce dimanche que la viande de cheval, si elle était contaminée par cet anti-inflammatoire, pourrait être nuisible à la santé humaine. Le ministre a même prévenu qu’il fallait s’attendre à «de mauvaises nouvelles» dans la semaine. La Food standards agency (FSA) britannique enquête actuellement sur la présence de phénylbutazone dans la viande de cheval. Cet anti-inflammatoire non-stéroïdien est en effet couramment utilisé pour soulager les douleurs squeletto-musculaires des chevaux, notamment en cas de boitement.

En France, il est interdit d’administrer du phénylbutazone aux animaux destinés à la consommation humaine. Robin Hargreaves, de la British veterinary association, a expliqué au Guardian que «beaucoup de chevaux étaient traités» avec ce médicament, qui ne devrait jamais entrer dans la chaîne alimentaire humaine. Le phénylbutazone peut provoquer de «graves réactions», parmi lesquelles des cas d’anémie asplasique, une diminution de la production de globules rouges, blancs et de plaquettes.

A.. C...
c'est cela l'origine du scandale ..". en France il est interdit...de donner quelconques médicaments à un animal devant être abattu pour la consommation humaine..... 15 jours avant le départ pour l'abattoir....

Il y a 3 ans
Questions et articles similaires :
- à l'est d'auxerre,quelle commune traversée par le serein a donné son nom à un vin blanc de renommée mondiale?
- Wok de lapin aux petits légumes
- Vinaigrette allégée
- Verrines de concombres sucrées
- Tripes à la lyonnaise
- Tomates mozza et pesto
- Tatin de rhubarbe
 
Connexion
Mot de passe perdu ? Devenir membre !
Pourquoi devenir membre ?
Rédigez des articles et gagnez des Euros sur le site
Echangez vos Euros dans la boutique : plus de 100 cadeaux !
Echangez des messages privés avec les membres du site
Ajoutez vos articles préféré dans votre espace Favoris
Donnez votre avis en laissant des commentaires sur les articles