Nutrition Santé

Nutritionniste ou diététicien ? Découvrez comment faire son choix entre les deux

Nutritioniste

Vous souhaitez perdre du poids ou vous aimeriez adopter une alimentation plus saine ? Le problème : vous ne savez pas par où commencer et vous avez du mal à vous motiver seule. Ça tombe bien, les professionnels de la santé sont là pour vous aider. Mais qui faut-il consulter ? Diététicien ou nutritionniste ? Quelle est la différence ? Découvrez en quoi consiste ces deux métiers pour savoir vers quel praticien vous tourner.

Qu’est-ce qu’un nutritionniste ?

Un nutritionniste est une personne qui a obtenu une formation en nutrition. Attention, certaines formations ne sont pas officiellement reconnues. Il est donc préférable de s’adresser à un diététicien nutritionniste ou à un médecin nutritionniste. Ainsi, vous êtes sûre de choisir un praticien qualifié et compétent.

Un médecin nutritionniste a suivi une formation de base en médecine ainsi qu’une formation spécialisée dans la nutrition.
Son rôle ? Prendre en charge des patients atteints de troubles liés à la nutrition comme l’obésité, l’anorexie, le diabète, le cholestérol, les allergies alimentaires, etc.

Lorsqu’un patient vient le voir, le médecin nutritionniste va poser un diagnostic. Pour cela, il peut éventuellement prescrire des analyses et des examens. Il va également trouver la cause du problème nutritionnel. Ensuite, il propose un suivi diététique personnalisé en fonction de la pathologie du patient (régime, exercices…).

Son but est d’aider le patient à (re)trouver une alimentation équilibrée pour rétablir sa santé. En tant que médecin, il a également la possibilité de prescrire des médicaments.

Qu’est-ce qu’un diététicien ?

À la différence d’un nutritionniste, le diététicien n’est pas un médecin. C’est un technicien spécialisé dans l’alimentation. Il a obtenu un DUT génie biologique avec option diététique ou un BTS diététique. Il est donc tout de même reconnu comme un professionnel de santé.
Son rôle ? Enseigner à ses patients l’équilibre alimentaire afin de mettre fin à une surcharge pondérale, de prévenir les maladies et les problèmes liés à une mauvaise alimentation, etc.

Lorsqu’un patient lui rend visite, le diététicien lui apporte des conseils personnalisés et adaptés à sa problématique. Contrairement à ce que l’on peut penser, ce professionnel ne donne généralement pas de menus à respecter à la lettre. Il établit plutôt un programme en tenant compte des habitudes alimentaires du patient, de son métabolisme, de sa santé, de son mode de vie, etc. C’est ce qu’on appelle un rééquilibrage alimentaire. Une fois l’objectif atteint, le diététicien propose une phase de stabilisation.

Son but est de rendre ses patients autonomes et de leur faire adopter un régime sain et équilibré au quotidien.

Comment faire son choix entre diététicien et nutritionniste ?

Bien que ces deux praticiens possèdent un point commun – celui de vous aider dans votre alimentation – ils n’ont pas les mêmes diplômes ni les mêmes fonctions. Alors, lequel choisir ?

Le nutritionniste soigne

Choisissez-le si :

  • vous avez des problèmes de poids (surpoids, obésité, anorexie, boulimie…) ;
  • vous êtes atteinte de maladies métaboliques (cholestérol, diabète de type 2, troubles de la thyroïde, goutte…) ;
  • vous êtes atteinte de pathologies cardiovasculaires…


Le diététicien guide

Choisissez-le si :

  • vous avez besoin d’aide pour améliorer votre hygiène diététique ;
  • vous souhaitez commencer un régime pour perdre du poids ;
  • vous maigrissez sans le vouloir ;
  • vous ressentez des douleurs ou troubles lorsque vous mangez (diarrhée, constipation, douleurs intestinales ou abdominales, remontées acides…) ;
  • vous êtes végétarienne ou végane et avez des carences ;
  • vous êtes sportive et cherchez à perdre du poids et gagner du muscle ;
  • vous êtes enceinte…

Nutritionniste ou diététicien pour être remboursée ?

Pour être remboursée par la Sécurité sociale, il faut opter pour un médecin nutritionniste.
Le remboursement est partiel (70 %) ; il peut toutefois être total dans certains cas.

Une consultation chez un diététicien n’est pas prise en charge par l’Assurance maladie. En revanche, elle peut l’être en partie par certaines mutuelles.